réussir vos oraux de droit

Réussir vos oraux de droit : 3 astuces !

La période des oraux arrivent à grand pas ! Beaucoup d’étudiants redoutent cette période. Or les oraux peuvent vous permettent de réussir votre année de droit ! J’ai toujours vu les oraux comme une manière de gagner des points et non d’en perdre. Je vais donc vous présenter dans cet article pour réussir vos oraux de droit 3 astuces !

Pendant ma licence je pouvais avoir des notes inférieures à 10 aux écrits ! Par exemple, en deuxième année, j’avais obtenu un 8 en Droit administratif, un 7 en Régime général des obligations et un 10 en Droit de la responsabilité civile. J’étais très nul méthodologiquement. Je ne savais pas vraiment comment composer un commentaire d’arrêt et un cas pratique.  Mais j’ai quand même réussi à réussir mon semestre grâce aux oraux. Les oraux ne demandent que d’apprendre par cœur votre cours. Même si vous ne savez pas faire correctement un exposé oral, vous pouvez facilement avoir un 13 ou un 14 en apprenant par cœur votre cours !

Vous devez voir les oraux comme une opportunité de gagner des points ! Même ne gagner que 2 ou 3 points par oraux peuvent vous suffire pour réussir votre semestre.

Je vais vous donner 3 astuces pour réussir vos oraux de droit !

1 – Pour réussir vos oraux de droit il faut gérer votre première impression et vos émotions :

Que vous le vouliez ou non, il y a une part de subjectivité à l’oral.

Votre note dépend en grande partie de vos connaissances. Mais vous pouvez gratter quelques points grâce à votre première impression parce que votre note dépend aussi de la forme de votre exposé, de votre première impression.

Souvenez-vous que vous êtes des juristes, même si vous êtes qu’en première ou deuxième année, vous êtes des juristes ! Un juriste est un professionnel. Un professionnel est rigoureux aussi bien sur le fond que sur la forme. Il est donc primordial de ne pas être négligé.

Le fait d’être propre sur vous, d’être soigné peut vous faire gagner un ou deux points même si vous avez des connaissances légères sur le sujet. Une bonne première impression, c’est ce qui fait la différence entre un 9 et un 10 ou un 11, entre un 15 et un 17.

Pour les hommes, vous n’avez pas besoin de mettre un costume pour venir aux oraux ; une veste et une chemise suffisent amplement !

Pour les femmes, comme vous êtes en majorité plus soucieuse de votre apparence, vous assurez déjà de ce point de vue. Donc continuez !

N’hésitez pas aussi à dire ; Bonjour et à sourire à votre professeur ou chargé de Tds. Souvenez-vous que la période des oraux est fatigante pour vos professeurs. Un sourire vous rend plus sympathique !

Restez courtois ! Même si votre professeur vous poussent dans vos retranchements en faisant semblant de ne pas écouter ce que vous dites, en vous demandant si vous êtes sûr alors que vous avez donné la bonne réponse, en jouant aux morpions pendant votre exposé ou aux mots croisés devant vous, ne cédez pas, restez courtois et professionnel.

Comprenez que parfois, votre professeur fera tout pour vous déstabiliser pour tester votre capacité à résister à la pression ! Il faut dans tous les cas rester courtois ! Le fait de craquer en pleurant ou en s’énervant ou autre est rédhibitoire !

Je conçois que ce sont des conseils bêtes, qui découlent du bon sens, mais souvenez que quelques petits détails peuvent faire la différence entre un 6 et un 8 ou entre un 9 et un 10 ou entre un 15 et un 17.

Vous constaterez d’ailleurs quand vous arriverez en Master 2 que vos professeurs passeront beaucoup de temps à vous corriger sur la forme de vos exposés (votre présentation orale). Ce qui démontre que la forme est tout aussi importante en droit.

Par contre, je préfère rappeler qu’il faut aussi apprendre votre cours ! Le travers de ce conseil est de croire que la forme suffit. Non, il faut que vous connaissiez vos cours ! Un étudiant qui connait parfaitement son cours aura toujours de meilleures notes qu’un étudiant qui ne connait pas son cours et qui a une apparence parfaite ! Si vous avez du mal à mémoriser vos cours, choisissez une méthode de mémorisation et appliquez-là. La forme n’est qu’un plus !

Pour la gestion de vos émotions, je vous renvoie aux articles sur la gestion de vos émotions et la respiration. Le fait d’être trop stressé peut vous faire perdre vos moyens : donc acceptez votre stress et souvenez-vous de respirer profondément ! Il n’y a pas de secret pour gérer son stress. Tout le monde est stressé ! Même ceux qui ne le montrent pas le sont aussi ! Acceptez-donc votre stress !

2 – Pour réussir vos oraux de droit il faut structurer votre propos :

Une autre astuce est de structurer vos propos. Même si souvent vous êtes interrogés sur un intitulé du plan du cours, structurer votre propos améliore votre exposé. Faites une petite introduction (une définition des termes du sujet, une problématique et une annonce de plan) et un plan.

Vous n’avez pas besoin d’y passer beaucoup de temps. Rédigez votre exposé pendant votre temps de préparation et faites à la fin une introduction rapide sur une feuille séparée. Cela vous prendra à peine 1 ou 2 minutes. Si vous n’avez pas de temps de préparation, faites le de tête si vous vous en sentez capable, sinon oubliez ce conseil !

Faire un plan permet d’améliorer la qualité de votre exposé pour réussir vos oraux de droit. Même si vos connaissances sont  légères, une structure vous rend plus compréhensible et vous permet aussi d’être plus à l’aise en face de votre professeur !

Une autre astuce, si vous avez fini en avance votre brouillon, est de lire 2 ou 3 fois votre brouillon. De la sorte vous ne ferez pas que lire votre exposé en face de votre professeur. Vous serez plus détaché de vos notes. Ou vous pouvez aussi apprendre à lire tout en regardant votre professeur. Un peu comme les présentateurs de télévision ou comme certains de vos professeurs !

3 – Pour réussir vos oraux de droit il faut  « Faire feu de tout bois » :

Ce conseil s’adresse à ceux qui connaissent moyennement leurs cours ou qui ne le connaissent pas. Comme vous n’avez pas appris tout le cours pour X ou Y raison, vous n’avez pas le choix. Vous êtes sûr d’avoir une mauvaise note sauf si vous avez de la chance, sauf si vous tombé sur le seul ou les seuls chapitre (s) que vous avez appris. Comme j’ai tendance à ne pas compter sur la chance pour réussir mon semestre, je préfère ne pas hésiter à faire feu de tout bois pour limiter la casse !

Faire feu de tout bois signifie qu’il faut utiliser toutes les connaissances que vous avez en rapport avec le sujet pour faire un exposé convenable. Votre but est de montrer que vous avez quand même des connaissances pour limiter la casse.

Par contre, même si vous faites feu de tout bois, essayer de rester centré sur le sujet, ne faites pas un hors sujet ! C’est le travers de ce conseil. Pour faire feu de tout bois, il faut évoquer toutes les connaissances que vous avez en rapport avec le sujet. Faites une introduction dans laquelle vous élargissez votre sujet au maximum et traiter de connaissances en lien avec le sujet. Bien sûr, ce conseil ne fonctionne pas à tous les coups. Mais si vous tombez sur une partie du cours que vous n’avez pas appris ou que vous n’avez pas de connaissances sur le sujet, vous n’avez pas d’autres options.

C’est vrai, vous pouvez abandonner dès le début et avoir zéro !

Cependant, souvenez-vous que chaque point compte ! Chaque petit point peut vous faire rattraper une note ! Votre année se joue parfois à 1,5 ou 2 points. Pour les mentions, c’est encore plus le cas parce qu’une mention assez bien ou bien se joue parfois à un demi-point. Donc chaque point que vous pouvez gagner est important !

Pour rappel : Pour améliorer votre prestation orale, il suffit de gérer votre première impression, vos émotions, structurer votre propos et faire feu de tout bois !

Memodroit vous souhaite bon courage pour les oraux et espère que l’article 3 astuces pour réussir vos oraux de droit vous servira !


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.