Blog

Vos difficultés sont des opportunités de réussir !

Une astuce qui peut vraiment vous aider à progresser est de voir vos difficultés de manière différente. Vos difficultés sont des opportunités de réussir ! 

Les difficultés correspondent à toutes les choses sur lesquelles nous sommes un peu faible voir nul.

Par exemple, on peut avoir des difficultés à :

–          Organiser ses idées dans un plan,

–          Formuler un problème de droit,

–          Faire une introduction,

–          Acquérir des connaissances juridiques,

–          Retenir ses cours,

–          Gérer son stress etc.

Une difficulté peut être vue principalement de deux manières :

  • Soit vous vous dites que vous êtes nuls et que vous n’y arriverez jamais à cause de tel ou tel difficulté que vous avez actuellement.
  • Soit vous vous dites que ces difficultés sont des opportunités de réussir et vous recherchez des solutions à vos difficultés.

Vous avez le choix entre ces deux manières de voir les choses ! C’est un peu voir son verre à moitié vide ou à moitié plein !

Voir son verre à moitié plein permet de voir chaque difficulté comme une opportunité de progresser, de s’améliorer.

Or la plupart des étudiants voient une difficulté comme quelque chose de mauvais ! Ils aimeraient que tout soit simple et facile. Or les études de droit ne sont pas faciles. Si c’était simple et facile, tout le monde aurait une licence, un master 2, serait avocat, notaire, huissier ou autre. Or ce n’est pas le cas !

A chaque fois que vous serez devant une difficulté, ne vous dites pas que c’est dur et que vous n’y arriverez pas.

Chaque difficulté, chaque point sur lesquels vous galérez, est une opportunité de progresser et donc de réussir. Vous n’arrivez pas à réaliser un commentaire d’arrêt, parfait, apprenez à en réaliser un en y allant étape par étape. Entraînez-vous à faire des fiches d’arrêt, entraînez-vous à commentez vos arrêt avec la formule sens, valeur et portée. Entraînez-vous ensuite à peaufiner votre introduction, votre problème de droit, vos annonces de plans, vos intitulés de plans et enfin vos transitions.

Si vous ne comprenez rien à l’arrêt, chercher des notes de doctrines en rapport avec l’arrêt.

Plus vous corrigerez chacun des points qui vous posent problèmes, plus vous progresserez et plus ça deviendra facile. C’est normal d’échouer la première fois qu’on fait quelque chose, ou de ne pas réussir à parfaitement réaliser un commentaire, un cas pratique ou une dissertation. Et même au bout de deux ou trois ans à être à la fac, ça peut être plus difficile parce qu’on attend encore plus de choses de vous.

Acceptez de ne pas être parfait ! C’est par l’échec, en faisant des erreurs que vous progresserez ! Mais n’acceptez pas de vous reposer sur vos lauriers et rechercher toujours à vous améliorer !

En effet, plus vite vous reconnaîtrez vos difficultés, plus vite vous progresserez. Tout simplement parce que chaque difficulté a une solution. Il suffit de trouver la solution, de l’appliquer et boum vous progresserez ! C’est aussi simple que ça !

Beaucoup d’étudiants ne réfléchissent pas de cette manière. Ils n’ont pas cette démarche d’auto-évaluation de leur travail. Pourtant vous auto-évaluer constamment est vraiment une opportunité de vous améliorer.

L’échec pour moi est d’éternellement continuer à faire les mêmes erreurs sans s’en rendre compte. Peu importe votre niveau, plus vous reconnaîtrez et vous améliorerez sur vos difficultés, plus vous progresserez !

Pour réussir à voir vos difficultés comme des opportunités, il faut avoir une démarche d’auto-évaluation. C’est simple !  On est tous naturellement de très bons conseils pour les autres. Imaginez que vous ayez un ami qui a les mêmes difficultés que vous, que lui conseillerez-vous pour qu’il ait son année ?

Que lui conseillerez-vous pour qu’il progresse et réussisse son année de droit ?

Dès que vous mettez en lumière un point qui vous pose problème, il vous suffit de le corriger pour progresser. Au lieu de vous plaindre que vous n’y arrivez pas, chercher plutôt une solution. Juste connaître vos difficultés ne suffit pas à progresser ! Il faut aussi trouver des solutions à vos difficultés.

Ainsi chaque difficulté devient un peu un point d’amélioration pour vous !

Auto-évaluer son travail permet vraiment de progresser et de devenir vraiment bon sur le long terme ! Et tout cela vient du fait de connaître vos difficultés. Souvenez-vous que chaque difficulté est une opportunité de progresser !

Soyez le premier à publier un commentaire.