Blog

L’importance du travail !

Récemment, je lisais un article qui expliquait que de nombreux étudiants se payaient des séjours dans des monastères ou des couvents pour réviser pendant 1 mois. Je trouve ça personnellement un peu exagéré. Devoir se couper complétement du monde pour pouvoir se mettre au travail.

La question que je me suis immédiatement posé a été : A chaque fois que ces personnes devront travailler vont-elles aller dans un monastère ? Demain, dans leur vie professionnelle, ces personnes iront-elles encore dans un monastère pour pouvoir se mettre au travail afin de rendre à temps leurs dossiers ?

Alors que changer certaines de leurs habitudes en travaillant un peu tous les jours auraient suffi à leur donner l’impulsion nécessaire pour se mettre au travail.

C’est quelque chose que j’ai du mal à comprendre. Doit-on vraiment aller dans un monastère pour se mettre à travailler ?

Je me suis rendu compte que la difficulté venait tout simplement du fait que beaucoup de personnes désirent atteindre un but tel que réussir leur année mais qu’ils font rien pour l’atteindre. Soit ils font le strict minimum soit ils demeurent inertes en attendant l’événement déclencheur qui les fera passer à l’action. Or pour réussir, il faut passer à l’action. Il faut parfois accomplir énormément d’actions. Il n’y a que vos actes qui vous feront réussir. Plus vous agirez, plus vous progresserez ! Le strict minimum ne suffira pas forcément en fonction du niveau d’où vous partez.

Seules vos actions vont produire des résultats !

S’il n’y a qu’une chose à retenir de ce site est qu’il faut que vous agissiez. J’entends par agir apprendre vos cours, faire des exercices méthodologiques, revoir vos Tds, appliquer les astuces et stratégies de ce site ou que d’autres personnes ont pu vous conseillez tel que vos professeurs, vos chargés de Tds et autres. J’insiste un peu mais c’est important ! Même si vous avez toutes les informations nécessaires pour réussir votre année, si vous restez inertes vous ne progresserez pas et vous ne réussirez pas.

Sans travail et persévérance, vous n’y arriverez pas ! L’étudiant qui obtient 14 de moyenne sans rien faire n’existe pas ! Souvent l’étudiant qui obtient 14 ou 15 de moyenne est une machine à travailler.

Ce sont vos actions qui produiront des résultats. Peu importe votre niveau, si vous agissez et persévérez, vous finirez par réussir ! L’information ne suffit pas. Il faut appliquer, s’entraîner, s’entraîner et encore s’entraîner. Vous pouvez connaître X méthodes de mémorisation, savoir que vous devez revoir votre cours, connaître la méthodologie sur le bout des doigts, si vous ne pratiquez pas cette méthode de mémorisation, ne revoyez pas votre cours et ne vous entraînez pas à faire des exercices méthodologiques, vous ne progresserez pas !

L’information ne suffit pas. La différence entre ceux qui réussissent et ceux qui ne réussissent pas réside dans leurs actions.  

Par exemple, beaucoup d’étudiants voudront réussir leur année ou voudront réussir leur année aux rattrapages mais ne réviseront pas pour les rattrapages. Ils feront tous sauf réviser. La veille de leurs examens, pris d’angoisse, ils réviseront toute la nuit. De même, beaucoup d’étudiants liront ce site, ils se diront :

« Ça a l’air intéressant les articles sur Memodroit ! »

Mais ils ne feront rien, n’appliqueront aucuns des conseils prodigués et ne réussiront pas à avoir leur année. Ce n’est pas mon but personnellement. Mon but est de vous faire progresser. Mais pour progresser, il faut passer à l’action, appliquer les conseils et astuces, pas seulement les lire. Si vous n’appliquez qu’une astuce telle que revoir régulièrement vos cours, notre mission sera remplie.

Il n’y a pas de secret pour réussir. C’est aussi simple que cela :

Seules vos actions vous donneront des résultats.

Vous pouvez aller dans un monastère pour vous mettre au travail mais ce n’est qu’une solution temporaire. Tôt ou tard, vous devrez vous remettre au travail. Irez-vous dans un monastère à chaque fois ? Gardez plutôt votre argent pour partir en vacance et mettez-vous au travail !

Je vous rassure personnes n’aiment travailler. Je veux dire qui se lève et dès le matin se dit :

« Chouette, je vais réviser 6h aujourd’hui ! »

Personne ne se dit ça ! Personne n’aime travailler comme un acharné pour rattraper ces notes. Arrêter de vous dire que vous devez aimer travailler pour vous mettre au travail. Arrêter de vous dire que demain vous serez plus disposés à travailler parce que vous vous sentirez mieux ou pour X ou Y autres raisons. Vous ne vous sentirez pas mieux demain ou après-demain. Vous ressentirez même plus de peines sur le long terme à ne pas vous y mettre immédiatement.

Mettez-vous immédiatement au travail !

Par contre, à force de travail vous pouvez commencer à apprécier le droit et à devenir un passionné de droit. C’est vrai que votre connaissance du droit si vous êtes en première année demeure limitée parce que vous apprenez encore les bases. Mais à force de travail, vous commencerez à prendre plaisir à travailler tous simplement parce que vous commencerez à raisonner et à appliquer dans la vie réelle le droit. Vos cours ne deviendront plus juste un cours pour à apprendre pour valider votre année, mais une base de connaissances utiles en pratique.

Il ne faut pas aussi regarder votre travail comme une corvée mais comme une opportunité de vous améliorer. Ne regardez plus vos exercices en plus comme une corvée mais comme une manière de progresser. Aujourd’hui vous ne passez peut-être aucun examen ou concours mais demain vous devrez peut-être réussir un concours ou un examen d’entrée. Chaque exercice, chaque acte fait dans votre parcours peut jouer pour ce concours. Si vous avez pris le temps de bien maîtriser la méthode du commentaire, de la dissertation ou de la consultation juridique, c’est du travail en moins pour préparer cet examen. Si vous avez pris la peine de bien analyser et étudier la solution d’un arrêt, peut-être que vous aurez cet arrêt à commenter le jour de votre examen. Par exemple, le jour de mon examen d’entrée au CFPN, nous avions l’arrêt Faurecia à commenter. Ayant bien étudié la Jurisprudence Chronopost, parce qu’ayant eu une chargé de Tds fort précise et pointilleuse, j’ai pu aisément commenter cet arrêt. Pour moi, ce n’était pas un sujet mais un cadeau ! Où je veux en venir c’est que chaque entrainement supplémentaire que vous faites peut vous permettre de réussir. Peut-être actuellement vous ne savez pas ce que cet exercice va vous apporter. Mais à long terme, cet exercice peut vous faire réussir un concours ou examen. Vous pouvez réviser un sujet et vous dire après vos écrits que vous avez révisés ce sujet pour rien. Mais vous pouvez par magie tomber sur ce sujet le jour de votre grand oral au CRFPA ou autre. Chaque action que vous accomplirez peut vous apporter quelque chose à long terme !

Pour conclure, souvenez-vous tout simplement de devenir la minorité qui agit au lieu de la majorité qui discute !

2 comments were added, add yours.

  1. Nolwina

    C’est tellement vrai… très bel article, rien à ajouter !

    Aller dans un monastère, je trouve ça vraiment exagéré, je ne connaissais même pas la pratique…

  2. Rétrolien: Motivation : A quel niveau vous situez-vous ? | Memodroit