Blog

L'art de se poser les bonnes questions !

Une manière de rester motivé devant les difficultés et les échecs est d’apprendre à se poser les bonnes questions. Savoir se poser les bonnes questions est une petite astuce qui m’a toujours aidé à rester motivé pour réussir mes études.

Les questions que vous vous posez peuvent avoir une influence sur vous. Plus précisément, les questions que vous vous posez peuvent avoir une influence sur votre ressenti, c’est-à-dire sur votre vécu intérieur. Tout simplement parce que chaque question que vous vous posez entraînera une réponse et cette réponse pourra soit vous encourager, vous motiver, soit vous démotiver, vous paralysez.

Au fond, réfléchir ne consiste qu’à se poser des questions et à y répondre. Et chaque réponse aura nécessairement un effet sur vous. Cet effet peut être soit dynamisant en vous poussant à passer à l’action, à travailler plus et à rechercher des solutions à vos difficultés soit paralysant en vous incitant à ne rien faire, à considérer que le droit c’est trop dur et que quel que soit ce que vous ferez vous ne réussirez pas.

C’est pourquoi, pour moi, il y a de bonnes et de mauvaises questions. La plupart des étudiants se posent énormément de questions. Mais ces questions ne sont pas forcément de bonnes questions.

Par exemple, devant une mauvaise note, un étudiant aura tendance à se dire ;

« Pourquoi est-ce que je suis aussi nul ? » Pourquoi est-ce que j’ai toujours de mauvaises notes ? ».

Ce type de questions aura tendance à donner des réponses paralysantes.

« Je suis nul pour X ou Y raisons et je n’y arriverai jamais pour X ou Y raisons. »

 Cette question en soi n’apporte rien à un étudiant à part rechercher les justifications qui font qu’il ne réussira jamais. Ces réponses engendreront naturellement un ressenti négatif ne le motivant vraiment pas à rechercher des axes d’amélioration pour augmenter ses notes et à travailler pour s’améliorer.

Au lieu de se poser ce type de questions, une meilleur question aurait été la suivante :

« C’est vrai j’ai eu une mauvaise note, mais comment est-ce que je peux faire pour réussir à rattraper cette note ?

Qu’est-ce que je dois faire pour améliorer les notes que j’obtiens à mes devoirs ? »

Cette seconde question permet d’obtenir des réponses plus fécondes, plus dynamisantes parce que les réponses que vous trouverez seront orientées vers une solution. En vous demandant comment faire pour réussir à vous améliorer, naturellement votre réponse portera sur des solutions. Au lieu de rechercher les raisons de votre échec et de vous lamentez, vous rechercherez des solutions pour vous améliorer. Vous passerez de « Je suis nul pour X ou Y raisons à je peux peut-être réussir en faisant X ou Y. »

Ces réponses plus fécondes entraineront un ressenti plus positif, plus motivant pour passer à l’action vous incitant à travailler pour améliorer vos notes.

Ce n’est qu’un petit exemple qui montre qu’en fonction des questions que vous vous posez vous pouvez modifier votre ressenti et être plus enclin à rechercher des solutions.

En conséquence en améliorant la qualité des questions que vous vous posez, vous pouvez améliorer vos notes.

De manière générale, devant une difficulté, un revers ou un échec, les questions commençant par « Comment ? » sont meilleurs que les questions commençant par « Pourquoi ? ».

Les questions commençant par « Comment ? » recherchent en générale une solution à vos difficultés et les questions commençant par « Pourquoi ? » ont juste pour but de vous donner les raisons pour lesquels vous échouez. Ces raisons vous les connaissez la plupart du temps déjà, les ressasser ne vous apportera pas grand-chose, essayer plutôt de trouver des solutions à vos difficultés.

Voici une liste de bonnes et de mauvaises questions :

Pourquoi est-ce que je ne retiens jamais rien de mes cours ? Pourquoi je n’arrive pas à apprendre mes cours ?

Vs

Comment puis-je faire pour réussir à mémoriser mes cours ? Qu’est-ce que je peux améliorer sur ma manière d’apprendre un cours ?

Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à travailler ? Pourquoi est-ce que je suis aussi paresseux ?

Vs

Comment est-ce que je peux faire pour réviser plus, pour travailler plus ?

Je pense que vous avez compris le principe.

Souvenez-vous juste qu’en améliorant la qualité des questions que vous vous posez, vous améliorerez vos résultats.

2 comments were added, add yours.

  1. chris joel

    le contenu de ce blog m’a vraiment touche, moi, je crois que tout commence par une question,personnelement je vous encourage

    • Memodroit

      Exactement ! Merci à toi. Bonne continuation ! 🙂