Blog

Revoir ou l’art du feed-back

La méthode du feed-back est l’une des méthodes les plus simples pour mémoriser un cours mais aussi l’une des plus efficace. C’est une méthode utilisée par de nombreux majors de promo dans les grandes écoles tel que Polytechnique, HEC etc. Elle donne vraiment des résultats stupéfiants.

Cette méthode a été créée en 1990 par Eric Maurette. Elle consiste à contrôler par écrit, de manière visuel ou mentalement ce que vous venez d’apprendre.

Elle est donc très simple. Toutefois, en la pratiquant régulièrement, cette méthode permet des résultats spectaculaires.

La seule contrainte qu’elle impose est qu’il faille aller en cours et au moins essayer de comprendre le cours. C’est à dire, ne pas le noter de manière robotique.

L’efficacité de cette méthode repose sur la courbe de l’oubli. En allant en cours, vous retenez déjà une partie du cours dans votre mémoire à court terme. Faire un feed-back (un rappel) permet d’ancrer les connaissances afin de les transférer vers votre mémoire à long terme.

Il faut appliquer cette méthode au moins une fois par jour. Je la pratique à chaque fin de cours sur le trajet de mon domicile. Ce feed-back doit être fait mentalement. C’est très important de faire cet effort de rappel mental du cours. Si vous avez beaucoup de cours la journée, vous pouvez faire un feed-back à midi avant de manger et un feed-back le soir sur le trajet de votre domicile.

L’avantage de cette méthode est qu’elle permet de gagner du temps dans ses révisions. En utilisant cette méthode, vous retenez une partie du cours. La mémorisation du cours est donc plus rapide. Au lieu de 4 pages par heure, vous pouvez passer à 7/8 pages par heure avec la méthode de la répétition mentale.

Il y a 3 types de feed-back : mental, visuel et écrit. Le plus efficace demeure le feed-back mental. Il ne faut bien sûr pas regarder ses notes. Le feed-back visuel, c’est à dire relire son cours, est moins efficace parce que le rappel est passif.

Il faut évidemment vérifier que son feed-back est correcte.

Le chose que je pratique et que je préconise est l’alternance entre un feed-back mental et un feed-back visuel. Je peux revoir mentalement mon cours le soir et le relire le lendemain.

Pour pousser l’idée un peu plus loin, en maîtrisant cette méthode, vous pouvez mémoriser un cours pendant que le professeur vous l’énonce en amphi, c’est-à-dire en live. Il suffit de revenir pendant le cours sur ce que vous avez appris. Et juste en se répétant le plan du cours avec les idées générales énoncées par le professeur, vous pouvez mémoriser le cours en live. Mais cela nécessite d’avoir une bonne maîtrise de cette méthode !

8 comments were added, add yours.

  1. Rétrolien: Une astuce pour apprendre 2 fois plus de connaissances ! | Memodroit

  2. Rétrolien: Apprendre par cœur juste en lisant ? C’est possible. | Memodroit

  3. Rétrolien: La mémoire ou la science du rappel | Memodroit

  4. Rétrolien: 6 astuces pour améliorer votre compréhension ! | Memodroit

  5. Rétrolien: Mémoire, vous avez le choix ! | Memodroit

  6. Amir

    Et est ce obligé de mettre une limite de temps pour apprendre ?
    Et comment on fait si on a un contrôle de SVT le lendemain ?
    PS : Je ne suis qu’en 4ème

    • Memodroit

      Non, ce n’est pas obligé. C’est juste que l’on apprend mieux au fur à mesure et en faisant des pauses. Memodroit prêche les révisions régulières tout au long de l’année. Le cerveau à tendance à se souvenir de ce que l’on a appris au début et à la fin. Réviser d’une traite toute la nuit fera que tu te souviendras mieux que de ce que tu as révisé au début et à la fin. Il vaut mieux réviser par cession de 30 minutes avec des pauses de 5 à 10 minutes toute la nuit.

      Je te conseilles de lire cet article : http://memodroit.fr/comment-reviser-correctement-a-la-derniere-minute/

  7. Rétrolien: Prendre plaisir à réviser vos cours de droit ! | Memodroit