Blog

Motivation : L’utilité d’avoir plusieurs options !

Une idée à garder en tête qui vous aidera à réussir vos études de Droit est d’apprendre à avoir plusieurs options. Cela signifie que vous aurez plus de chances de réussir si vous possédez plusieurs manières d’atteindre votre but que si vous n’en possédez qu’une seule.

Tout simplement parce qu’appliquer la même stratégie indéfiniment ne vous donnera toujours que le même résultat. S’écharner ou travailler plus ne vous permettra d’obtenir toujours plus que du même résultat. La seule manière d’obtenir des résultats différents est d’essayer quelque chose de différent !

Par exemple, un étudiant qui prend la stratégie de réviser à la dernière minute, de faire des fiches et d’apprendre ses cours la veille des examens. Cette stratégie apportera parfois un résultat moyen comme 10 sur 20 de moyenne voire plus. Le jour où cet étudiant voudra augmenter ces notes, il devra essayer une stratégie différente pour obtenir un résultat différent. Ce n’est pas en continuant à réviser à la dernière minute qu’il réussira à obtenir 13 ou 14 de moyenne. Même s’il s’acharne à réviser à la dernière minute en faisant plus de nuits blanches entrecoupées de courtes siestes, cette stratégie ne lui apportera pas tellement plus.

S’il veut augmenter ces notes, la plupart du temps, pour améliorer son dossier pour une sélection en Master 2, il sera nécessaire qu’il adopte une stratégie totalement différente. Il devra peut-être commencer à réviser plus en avance ou réviser au fur à mesure, améliorer sa méthode de travail et sa méthodologie juridique. Tant qu’il ne modifiera pas sa stratégie, il n’obtiendra jamais des notes différentes. Ce n’est pas tant lui qui échouent. C’est sa stratégie pour réussir son année qui le fait échouer ou qui n’est pas tellement adapté pour le résultat qu’il souhaite obtenir.

Avoir plusieurs options signifie donc que pour réussir son année il est nécessaire d’avoir plusieurs stratégies, plusieurs plans. Si votre plan A ne fonctionne pas, vous pouvez appliquer votre plan B. Si votre plan B ne fonctionne pas, vous pouvez appliquer votre plan C etc. Mais si vous n’avez pas de plan B ou de plan C, vous serez en rade, vous aurez moins de chance de réussi votre année.

Les personnes qui réussissent facilement leurs années de Droit l’ont naturellement compris. Ils commencent par réviser au fur à mesure. Si ça ne fonctionne pas, qu’ils sont trop en retard, ils peuvent négocier avec leurs amis pour réaliser ensemble des fiches afin de gagner du temps. Si ça ne fonctionne pas, ils peuvent ne plus aller en cours pour dégager du temps pour réviser. Si ça ne fonctionne pas encore, ils peuvent réviser à la dernière minute certains cours en s’assurant d’avoir déjà des points d’avances dans d’autres matières au cas où ils obtiendraient une piteuse dans les matières qu’ils auraient révisées à la dernière minute. Au pire, ils commencent même déjà à élaborer une stratégie pour réussir à rattraper leurs mauvaises notes aux rattrapages. Comparés à l’étudiant qui n’a que pour stratégie de réviser à la dernière minute et d’aller aux rattrapages, l’étudiant qui réussit son année n’a pas que deux plans mais un plan A, un plan B, un plan C et même un plan D. Sachant que rien n’est dû au hasard et que le succès se prépare, l’étudiant avec plusieurs options s’en sortira toujours mieux que l’étudiant qui n’en a qu’une ou deux.

Cela s’applique à votre stratégie pour réussir votre année, mais également à votre manière de réviser, à votre méthodologie juridique ou à votre manière de vous motiver. L’étudiant qui maîtrise plusieurs méthodes de mémorisation aura plus de facilités et de chance de connaître un cours sur le bout des doigts que l’étudiant qui n’en connait qu’une.

L’étudiant qui maîtrise plusieurs manières de faire un devoir comme un commentaire, une dissertation ou un cas pratique aura plus de chance de rendre un bon devoir que celui qui n’en connait qu’une ou y va au bonheur la chance.

De même l’étudiant qui connaît plusieurs manières de se motiver à travailler ou de gérer son travail aura plus de facilités à réviser régulièrement ou à être productif que l’étudiant qui ne connaît qu’une manière de se motiver à travailler, la plupart du temps attendre la dernière minute afin d’être suffisamment stressé pour pouvoir se mettre au travail.

En conclusion, souvenez-vous juste qu’avoir plusieurs options vous donnera plus de chance de réussir votre année que d’en avoir qu’une.

2 comments were added, add yours.

  1. toto

    Bonjour,
    j’ai lu beaucoup de vos articles très intéressants, mais je voulais vous demandez, quand vous dîtes apprendre par coeur cela veut dire: mot à mot ou apprendre par coeur la compréhension faites sur le cours ?
    De plus, je n’arrive pas a mémoriser plus d’une page par heure ce qui pour moi est très lent et je voulais savoir comment vous faisiez pour apprendre et mémoriser plusieurs pages et les restituer ensuite.

    merci d’avance

    • Memodroit

      Bonjour,

      Le droit est une matière où il faut être précis. Chaque mot a un sens. Le patrimoine, le droit, un contrat, une convention etc. Chaque mot a un sens précis. L’utilisation de synonyme n’est pas permis. Il est donc, selon moi, nécessaire d’apprendre par cœur, limite mot à mot, son cours. La compréhension du cours ne permet juste que de faciliter l’apprentissage. Par exemple, lors des examens, on peut vous demander des définitions de notions juridiques, si vous ne les connaissez pas exactement, vous n’aurez pas vos points. Le droit ne connaît pas l’approximation.

      Jacques