Blog

Mémoire : La Méthode des liens !

Une autre méthode de mémorisation que je n’ai pas encore développée mais qui est vraiment puissante est la méthode des liens de Harry LORAYNE.

Je l’ai personnellement découverte en lisant son livre intitulé ; « Super Memory. Super Student. How to raise your grade in 30 days ? »

Harry LORAYNE a mis au point une technique de mémorisation assez intéressante. Elle ressemble un peu à la méthode du Palais de mémoire mais ne nécessite pas de créer un Palais. La création d’un Palais pouvant prendre du temps, Harry Lorraine préfère associer directement des images entre elle au lieu d’associer des images à des stations d’un Palais de mémoire.

Le principe fondateur de sa méthode est le suivant :

«  Afin de retenir de nouvelles choses, vous devez associer ces nouvelles connaissances, de manière ridicule, débile et illogique, avec des choses que vous savez déjà ! »

Sa méthode permet de retenir une séquence de connaissance dans un ordre précis. Elle consiste à associer des connaissances transformées en image entre elles. Elle consiste un peu à créer une chaîne sans fin d’images associées entre elles. Chaque mot mémorisé vous permet de vous souvenir du mot suivant ainsi de suite jusqu’à qu’au dernier mot que vous avez mémorisé.

Autrement dit, pour lui, il n’est pas nécessaire de créer un Palais de mémoire pour retenir des connaissances. Il utilise juste l’association de diverses images entre elles qui représentent à chaque fois un mot ou un concept ou une chose qu’il souhaite retenir. Il crée donc une chaine ininterrompue pour se souvenir des connaissances qu’il a à mémoriser. Il ajoute également que plus vos associations d’images sont abstraites et illogiques, plus il est facile, pour vous, de vous en souvenir.

Sa méthode fonctionne en trois temps :

  • Créer une image ridicule, illogique et impossible associant deux éléments dont vous voulez vous souvenir,
  • Imaginer clairement pendant une à deux secondes l’image que vous avez créé,
  • Reprendre à l’étape 1.

La clé de sa méthode réside tout simplement dans le fait de créer des images ou des associations ridicules et illogiques. Il faut rendre vos associations une peu folle ou impossible. Par exemple, pour se souvenir des mots ; lampe, papier et bouteille – vous pouvez vous imaginer en train d’écrire sur une lampe au lieu d’une feuille de papier ou une lampe écrire sur une feuille de papier ou encore un homme en forme de papier ou de carton se balader avec une lampe dans la forêt. Ensuite pour associer papier à bouteille, vous pouvez imaginer une énorme feuille de papier en train de boire à la bouteille ou une bouteille gigantesque fait de papier aussi longtemps que vos associations demeurent ridicules et impossible.

Par contre, il ne faut surtout pas créer une image logique tel qu’imagine un bureau sur lequel il y a une feuille de papier avec une lampe sinon vous ne vous souviendrez pas de vos associations de mots et donc de vos connaissances.

A titre d’avertissement, cette méthode, un peu comme pour le Palais de mémoire, nécessite que vous soyez créatif ou que vous appreniez à l’être. Autrement dit, il est nécessaire que vous soyez capable de transformer des mots abstraits tel que le mot société ou usucapion ou encore redressement fiscal en image. Ce qui n’est pas forcément aisé pour certains ! La clé de n’importe quelle méthode mnémotechnique réside dans votre créativité, c’est à dire, votre capacité à transformer des mots concrets en image comme une tomate ou abstraits en image comme la liberté et votre capacité à associer entre elles ces images en gardant à l’esprit que plus vos images et vos associations seront illogiques, irrationnelles et ridicules, plus facilement vous vous souviendrez de ces connaissances.

Au fond la mnémotechnique ne consiste qu’à transformer des connaissances logiques en un élément plus frappant, mémorable et vivant (ridicule, illogique et irrationnel) pour le cerveau.

Certains ont plus de facilités que d’autres dans ce domaine. Certains ont une aptitude naturelle à rêver ou vivre dans l’imaginaire ou avoir beaucoup d’imagination. D’autres sont plus logiques et rationnels. Si vous êtes plus logiques et rationnels, je vous conseillerai d’adopter plutôt une méthode plus logique comme la lecture, la répétition, les feedbacks ou encore les schémas. Vous pouvez avec ces méthodes traditionnelles être aussi efficace et mémoriser aussi rapidement vos cours que ceux qui utiliseront une méthode axée sur la mnémotechnique. Pour moi, les méthodes plus logiques fonctionnent aussi bien que les méthodes basées sur la mnémotechnique.  Ce qui fait l’efficacité ce n’est pas tant la méthode mais votre maîtrise de la méthode !

A titre d’exemple, nous allons mémoriser les 10 mots suivants :

  • Lunettes
  • Tomate
  • Spaghettis
  • Téléphone
  • Fenêtre
  • Danseuse
  • Autobus
  • Poisson
  • Chèque
  • Ordinateur

Pour mémoriser ces 10 mots, il vous suffit d’associer une image représentant chaque mot au suivant en rendant vos associations ridicules, débiles et impossibles. Par exemple, ici vous pouvez imaginer ou visualiser un homme en costume noir genre Will Smith dans Men in black. Mais au lieu qu’il porte des lunettes noirs vous l’imaginer avec des lunettes en forme de grosse tomate. Ensuite vous pouvez imaginer deux individus dont un avec une tête de tomate énorme et un autre avec une tête de plat de spaghettis en train de combattre à l’épée. Ensuite, imaginer l’individu avec la tête en forme de spaghettis répondre au téléphone en plein milieu de leur duel. Ensuite, imaginer un téléphone s’envoler avec des ailes par une fenêtre et s’écrier : « Oui je vole ! » Ensuite, imaginer une fenêtre sur une scène de danse avec une tenue de ballerines exécuter un ballet, ensuite imaginer pleins de danseuses soulever un bus et s’étirer sur la pointe des pieds, ensuite imaginer un bus nager et sortir de l’eau comme un poisson, ensuite imaginer un homme en costume avec une tête de poisson remplir un chèque et enfin imaginer des milliers de chèques sortir d’un écran d’ordinateur comme propulsé dans l’aire.

Il est nécessaire que vous imaginiez tous ce qu’il y a ci-dessus et que vous mainteniez en tête l’image pendant une à deux secondes pour que cette technique de mémorisation fonctionne. Si vous ne visualisez pas, vous ne retiendrez pas les différents mots. Maintenant, prenez une feuille de papier et essayer de vous souvenir des 10 mots à la suite. Normalement en vous souvenant de la première image, donc du premier mot, vous devrez assez facilement vous rappelez des mots suivants puisque chaque mot vous rappelle le suivant. Si vous avez du mal, souvenez-vous du de Will Smith dans Men in black !

Harry LORAYNE utilise cette méthode pour se souvenir de tout et n’importe quoi. Il procède juste par association d’image en recherchant à rendre ses associations les plus débiles, impossibles et illogiques.

Maintenant que vous connaissez le fonctionnement de la méthode, vous pouvez lire ces deux articles ;

  • Le premier article rappelle les principes pour transformer un concept abstrait en image,
  • Le second article donne quelques exemples d’application notamment à des définitions ou des arrêts et rappelle les principes pour rendre débile, ridicule et impossible vos images et vos associations.

Souvenez-vous juste que la clé de cette méthode est votre aptitude à rendre des images débiles, impossibles et ridicules.

Soyez le premier à publier un commentaire.