Blog

En finir avec le stress de l’étudiant en droit

Nos peurs sont telles une prison qui limite notre domaine d’action. Moins vous avez peur plus vous aurez de pouvoir et plus vous pourrez vivre pleinement – Robert Greene

Combien d’étudiants ont le cœur qui bat à 100 à l’heure avant d’entrée dans la salle et se retrouve muet devant le professeur ? Combien d’étudiants en sortant de la salle d’examen d’un coup se souviennent des réponses aux questions ? Memodroit vous propose d’ en finir avec le stress de l’étudiant en droit. 

Tout cela à cause du stress. « La condition mentale » d’un examen est un aspect souvent oubliée par les étudiants. Mais une question qui a une importance capital. Beaucoup d’étudiant perdent leurs capacité le jour J. Ils perdent leurs moyens en face d’un examinateur alors qu’ils ont révisé et qu’ils connaissent le cours. Il est donc primordial d’ en finir avec le stress de l’étudiant en droit.

Qu’est-ce que le stress ?

C’est la peur ressentie fasse à l’inconnue. Il faut se souvenir que le stress n’est qu’autre chose que la peur. L’anxiété est aussi une forme de peur.

A contrario de ce que beaucoup d’étudiants pensent, la peur est une émotion utile et même saine.

La peur, comme toute émotion, a pour but de vous informer. Elle vous informe plus précisément d’un danger. Ici le danger est de ne pas réussir ses examens et toutes les conséquences qui s’en suivent.

La frustration vous informe que vous vous éloignez de votre but, que quelque chose ne fonctionne pas comme prévu.

La colère vous informe que quelque chose vous dérange.

L’amour vous informe que vous ressentez quelque chose pour quelqu’un.

Les émotions vous informent en vous envoyant un signal d’une intensité variable. Cette intensité peut être très forte ou faible en fonction de l’importance du signal.

La manière la plus simple de diminuer ce signal est de l’accepter. La seule manière de diminuer le signale de cette émotion est l’acceptation. Vous ne pouvez apaiser votre stress qu’en l’acceptant !

A chaque fois que vous serez stressé, il vous suffira de passer par ces 3 étapes afin de vous sentir bien :

1/ Qu’est-ce que vous ressentez ?

Il faut faire une phrase : « J’ai peur ! »

Il faut faire une phrase complète : « J’ai peur parce que… »

Les raisons peuvent être nombreuses et variées. Il faut les énoncer.

« J’ai peur parce que je passe un examen de droit administratif. »

« J’ai peur parce que je n’ai révisé que les 4 premiers chapitres du cours. »

2/ Acceptez vos émotions

Il faut ensuite que vous acceptiez cette émotion. C’est la seule manière de diminuer le signale de l’émotion.

Vous pouvez encore faire une phrase :

« J’accepte ma peur ! J’accepte ce que je ressens ! »

3/ Trouvez une solution

Il faut ensuite trouver une solution. La peur ne part jamais, elle demeurera sous forme d’appréhension sauf si vous passez à l’action.

Dans le contexte d’un examen, il faut s’encourager. Il faut se dire que vous ferez votre maximum. Vous avez révisez, vous avez appris tout ce que vous pouvez, vous avez fait des exercices, maintenant, il faut passer à l’action et faire votre maximum pour composer un bon, voire un excellent devoir !

C’est une astuce simple que j’utilise depuis des années pour gérer mes émotions. C’est très important de pouvoir donner votre maximum à chaque instant et ne pas rester paralyser par la peur et d’ en finir avec le stress de l’étudiant en droit !

Soyez le premier à publier un commentaire.